Derniers articles

Factorial obtient 80 millions de dollars d’investissement pour accélérer sa croissance Comment SEGULA Technologies s’appuie sur 365Talents GenAI pour façonner l’avenir des RH Neuf entreprises européennes sur dix comptent sur une aide extérieure pour la paie

Complexité de la paie : la France sur la première marche du podium mondial

Par Mickaël Bolle, Responsable du Service produit Paie chez Nibelis

La France, championne du monde de la paie la plus complexe !

En effet selon la nouvelle édition 2023 de l’Indice mondial de complexité de la paie (étude bi-annuelle d’Alight), la France occupe la première place du classement. Et cela est loin d’être une surprise pour les responsables paie de l’hexagone, d’ailleurs le niveau de complexité de la paie en France a augmenté de 10 % en 2 ans, depuis la dernière édition publiée en 2021.

Top 10 des pays où la paie est le plus complexe dans le monde

La France en tête du palmarès, est suivie de l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et le Canada. Viennent ensuite la Pologne, la Turquie, les Pays-Bas, la Belgique, la Slovaquie.

Plus 10% de complexification de la gestion de la paie en deux ans en France

La paie se complexifie dans un grand nombre de pays en raison de la mise en place de nouvelles exigences pour soutenir les droits et le bien-être des salariés. Les trois éléments ci-dessous s’intensifient également et contribuent à opacifier toujours davantage le traitement de la paie :

  • les déductions obligatoires,
  • les calculs des cotisations à la sécurité sociale,
  • les déclarations obligatoires aux gouvernements

Une législation de plus en plus lourde en France

Les différences en matière d’impôts, les mises à jour légales régulières et les processus locaux complexes sont quelques-uns des facteurs clés qui ont un impact important sur la complexité de la paie en France. Chaque année, la LFSS (loi de financement de la sécurité sociale) et la Loi de Finances votées en fin d’année viennent rajouter leurs lots de nouveautés : évolution du SMIC, plafond de la sécurité sociale, taux PAS etc…

Et c’est sans compter sur les nouveautés de milieu d’année. Par exemple, depuis juillet 2023, les bulletins de paie doivent comporter une nouvelle rubrique, dénommée « montant net social » qui correspond au montant des revenus pris en compte pour le calcul de certaines prestations sociales comme la prime d’activité ou le RSA qui permet aux salariés de retrouver facilement les ressources à déclarer à la Caf ou à la MSA pour bénéficier de leurs droits.

Conscient du casse-tête causé par l’accélération des évolutions paie et légales, le gouvernement a mis en place le site du Boss (Bulletin Officiel de la Sécurité Sociale) qui permet de retrouver tous les documents et les règles qui impactent le bulletin de paie, les règles d’assujettissement, les indemnités de rupture … et les actualités en cours ou à venir.

Des solutions existent afin d’accompagner les entreprises et simplifier la gestion de la paie

On le voit, la complexité de la paie tient grandement à la législation qui évolue sans cesse en France. Un des pré requis pour simplifier la vie des équipes RH et administratives, consiste à avoir une solution qui permette d’actualiser en temps réel ces changements. Ainsi cela fiabilise la production de la paie en évitant les erreurs de paie mais permet également de faire gagner un temps précieux aux équipes grâce à l’automatisation des mises à jour.

Des logiciels cloud permettent en toute simplicité d’éditer des bulletins de paie fiables mais aussi de suivre tous les KPI et indicateurs clés tels que la masse salariale, les heures supplémentaires, l’évolution des effectifs, le taux d’absentéisme… et de générer en un clic la DSN.

Dans un environnement aussi complexe que celui de la paie, il est indispensable pour les RH de s’équiper de solutions informatiques pour automatiser la gestion administrative.

L’auteur Mickaël Bolle, Responsable du Service Produit Paie chez Nibelis

Fort d’une solide connaissance en matière de Paie, Mickaël bénéficie d’une expérience de près de 25 ans dans ce domaine.

Mickaël a débuté sa carrière chez ADP où il a commencé comme Ingénieur de développement Paie, puis il est passé par les grands acteurs ESN et éditeurs du marché comme Capgemini ou Cegid. Avant de rejoindre l’éditeur Paie & RH 100% français Nibelis en 2021 en tant que responsable du service Produit Paie, il a été Chef de projet SIRH Paie et responsable de l’implémentation de la solution pour les nouveaux clients (français et internationaux) au sein du prestataire de paie Securex.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]