Derniers articles

Factorial obtient 80 millions de dollars d’investissement pour accélérer sa croissance Comment SEGULA Technologies s’appuie sur 365Talents GenAI pour façonner l’avenir des RH Neuf entreprises européennes sur dix comptent sur une aide extérieure pour la paie

Afin d’améliorer la santé de 2,5 milliards de personnes d’ici 2030, le groupe néerlandais peut compter sur Workday HCM et Workday Adaptive Planning pour optimiser la gestion de ses équipes

La société néerlandaise Philips, une entreprise résolument tournée vers l’innovation depuis 130 ans, a effectué un ajustement stratégique ces dix dernières années pour devenir un leader dans le domaine des technologies de santé. Grâce à un savant mélange de progrès, d’outils et de données, l’entreprise s’est donnée pour mission d’œuvrer pour le bien-être et la santé de 2,5 milliards de personnes d’ici 2030, dont 400 millions d’individus situés dans des zones sous-desservies.

Redynamiser la planification des effectifs

En 2007, Philips avait entrepris une transformation significative de sa gestion des RH. En effet, l’entreprise avait entrepris la migration de ses 130 000 collaborateurs internationaux d’un système local vers le modèle Ulrich, une approche des ressources humaines couramment utilisée par les grandes entreprises qui vise à harmoniser les opérations entre différents départements et sites via l’utilisation de services mutualisés.

Cependant, avec la gestion de collaborateurs à distance et l’utilisation massive de fichiers Excel dans leurs processus, les équipes éprouvaient de la difficulté à consolider des données de qualité, et à proposer une planification de main-d’œuvre et une prise de décision éclairée à l’échelle mondiale.

En tant que leader dans le domaine de la gestion du capital humain, Workday a été identifiée comme une solution créatrice de valeur et a été intégrée pour la première fois à la pile technologique de Philips en 2012. Les équipes RH du groupe étaient alors en pleine transition vers un modèle de processus métier plus complexe et global. Pour tirer pleinement parti de cette transformation, il était nécessaire d’équilibrer de manière collaborative les expertises IT et RH.

“En tant qu’architecte RH, mon métier consiste à faire le lien entre systèmes IT et RH afin d’assurer la transition du fonctionnel au technique et vice versa”, confie Efthymios Zindros, global director of HRIS, Philips.

“Mon objectif est de comprendre les besoins de notre entreprise, et comment les technologies mises en place pourraient fonctionner pour l’utilisateur final, du début à la fin. En effet, dans les grandes entreprises telles que Philips, il arrive que différentes composantes n’interagissent pas correctement.”

L’adoption de Workday HCM a permis d’optimiser les opérations RH et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, mais a aussi opéré un changement d’état d’esprit.

“Une question majeure subsiste : avez-vous une seule source de données ?”, poursuit Efthymios Zindros. Déployer Workday et s’assurer d’avoir une vue en temps réel sur les opérations RH a permis aux dirigeants de Philips de prendre des décisions opportunes data-driven.

Les enseignements tirés

Quels conseils Efthymios Zindros pourrait-il donner à d’autres entreprises sur le point de déployer Workday ? En quelques mots : respecter le concept traditionnel d’intégration des personnes, des processus et des systèmes en tant que trois piliers du changement.

“Cela débute toujours par l’humain : il faut penser à l’adoption, à la gestion du changement, et aux conséquences pour l’utilisateur final. Il faut ensuite se concentrer sur le processus, sur la manière d’appliquer les besoins dans le cadre d’un processus spécifique. Ensuite, le système vient à la fin. Un bon système peut soutenir les deux premiers piliers (personnes et processus), alors qu’un système déficient n’y parviendra jamais. Cependant, les deux premières composantes sont essentielles, et de nombreux professionnels ou organisations ont parfois tendance à l’oublier.”

Les résultats mis en perspective

Aujourd’hui, Philips peut compter sur Workday pour assurer la gestion de ses 71 500 collaborateurs et de ses entités juridiques réparties dans 77 pays, grâce à Talent Management, Workday Absence Management, Workday Time Tracking et Workday Prism Analytics. L’entreprise utilise également des connecteurs Cloud, notamment avec Workday Adaptive Planning, pour gérer la planification des coûts et des groupes de collaborateurs spécifiques. L’adoption de ces technologies a introduit une nouvelle dimension, assurant une intégration étroite entre RH et Finance, et permettant ainsi à Philips de calibrer avec précision l’ensemble des coûts de main-d’œuvre, et de visualiser les implications financières des changements réalisés.

L’entreprise met en place aujourd’hui un modèle de RH standard à l’échelle mondiale qui, selon elle, favorise la visibilité, l’adoption, la compréhension et la simplification de la maintenance. Et lorsque nécessaire, ce modèle s’adapte aux différentes exigences des réglementations ou spécificités locales, ainsi qu’à d’autres facteurs. Par exemple, les fonctions de l’entreprise qui évoluent le plus rapidement et qui fonctionnent comme des start-ups pourraient nécessiter davantage d’agilité.

L’entreprise bénéficie également d’informations en temps réel, et peut tirer profit du progrès technologique.

« Workday évolue : nous avons identifié une tendance claire à l’harmonisation au niveau des lignes de code et à l’utilisation des toutes dernières innovations technologiques. En outre, ces priorités ne sont plus laissées à la charge du client », explique Efthymios Zindros.

“Nous avons grandement bénéficié de cette évolution. Nous avons pu adopter l’ensemble des composants disponibles lors de chaque nouvelle version, ce qui nous a permis de déployer les dernières technologies avec beaucoup d’agilité lorsque nous le souhaitions, mais aussi d’ajuster notre pile technologique lorsque nous avions un besoin urgent.”

“Ces avantages s’inscrivent dans l’ambition plus globale de Philips : tendre vers un monde où le progrès technologique apporte l’innovation nécessaire à la santé et au bien-être.”

 

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]